ZINE YAALA, LA VOIX À SUIVRE

Le 27 Nov 2017, par Carole

Oui, ça fait longtemps qu’on le suit. Zine Yaala, on l’a découvert quand, encore lycéen, il faisait des covers renversantes et qu’il était tellement réservé qu’il n’osait même pas les faire écouter. Mais, ouf, deux fois ouf, il a changé. Maintenant il a 22 ans et il a pris du poil de la bête. Ce jeune Marocain d’origine vietnamienne a commencé par faire les choses bien. Comprenez « comme on les aime ici », c’est-à-dire Bac S Spé Maths ! Pas question de bousculer les codes. Puis il file à Paris, décroche son Bachelor en Business Administration, continue de travailler sa voix, et vit maintenant à Londres où il bosse son Master en Digital Marketing. Quoi qu’il fasse, il est brillant. Et on est raides dingues de sa voix. On sent intuitivement qu’elle devrait bientôt faire parler d’elle. Zine a répondu aux questions d’eaZylife, en direct de Brompton Road… en attendant le switch vers Abbey Road, inch’Allah.

eaZylife.ma : Quel est ton parcours ? Qu’est-ce qui t’a donné envie de chanter ?

Zine Yaala : Je suis né à Casablanca, j’ai fait un parcours scolaire normal. En fait, j’ai toujours aimé chanter, depuis que je suis petit, mais j’ai vraiment commencé la musique quand j’étais en 3e au Lycée Lyautey, à Casablanca. A cette époque, je cachais à mon entourage que je chantais parce que les gens ne prennent pas nécessairement la musique au sérieux au Maroc, ils pensent que c’est juste un passe-temps. Mon premier titre, Caught Up, je l’ai écrit l’an dernier, et il y a 6 mois j’ai décidé de m’y mettre plus sérieusement. J’ai ouvert une page Facebook et Youtube pour partager mes musiques. Et sur ma page Instagram, je partage mon quotidien.

eaZylife.ma : Depuis 3 mois, tu vis à Londres, une ville inspirante au quotidien. Que préfères-tu dans ta vie londonienne ?

Zine Yaala : A Casa, je suis dans un esprit famille, je profite du temps. À Paris, j’étais dans un mood « Live Fast, Die Young », je m’amusais beaucoup. À Londres, c’est totalement différent. Je suis ici pour rencontrer des artistes et travailler sur ma musique. Il y a des gens du monde entier ici, donc je m’ouvre à plein de nouvelles choses et j’écoute aussi beaucoup de nouvelles musiques d’un peu partout. En ce moment, je m’inspire beaucoup de la culture coréenne dans mon style vestimentaire.

eaZylife.ma : Quelles sont tes influences ? Et avec qui rêves-tu de travailler un jour ?

Zine Yaala : Mes influences musicales sont The Weeknd, Lana Del Rey et Rihanna qui pour moi, a largement dépassé et détrôné Beyoncé. En ce moment, j’écoute beaucoup Dua Lipa, une chanteuse qui vit à Londres et qui cartonne. Une collaboration avec elle ne serait pas de refus !

eaZylife.ma : Quelle est ton actualité musicale ?

Zine Yaala : Je suis en train de terminer mon premier EP. Le 1er extrait sera disponible en janvier 2018 sur itunes, Spotify et Deezer.  Je suis super content d’avoir enfin pu commencer à maîtriser mes logiciels. Je compose beaucoup sur Macbook et avec des instruments midi, je fais tout seul. La dose de travail est énorme. Entre mes études, la composition des intrumentaux, l’écriture des paroles, le mix, le mastering et mes shootings, ça fait beaucoup. Mais je n’ai jamais été aussi fier de moi. En ce moment, à Londres, je travaille beaucoup avec un ami, Mejd, qui produit des instrumentaux géniaux. On bosse sur un titre en ce moment en collaboration et je pense qu’on est pas mal partis pour en faire d’autres ! 

Warning : n’oubliez pas que le téléchargement illégal tue la musique !

Soundcloud: https://soundcloud.com/zine-yaala/

Rejoignez la communauté
eaZylife

Rejoignez la communauté eaZylife